Etudes

AVIS D’EXPERT : Sophie Naudin et Géraldine Planche de Mediapost Publicité


1) Mediapost Publicité publie une deuxième étude sur l’échantillon. Géraldine, vous êtes directrice du Planning Stratégique, expliquez-nous s’il est toujours aussi tendance ?

L’échantillon s’inscrit pleinement dans les attentes actuelles des consommateurs. Les Français adoptent de plus en plus une posture exigeante vis-à-vis des marques, dont ils attendent des preuves. Les annonceurs ne s’y trompent pas et multiplient les initiatives, s’appuyant sur le principe du « Satisfait avant d’acheter » :
- Aux Etats Unis, Try propose aux clients d’essayer les vêtements à domicile avant de les acheter, Decathlon donne la possibilité d’essayer gratuitement le matériel pendant 3 jours sans obligation d’achat, Krys propose le prêt à domicile de paires de lunettes…

L’échantillon de produit incarne évidemment l’UX (User Experience), la tendance au cœur de la relation Consommateur / produit.

2) Votre étude menée avec l’institut CSA montre que l’échantillonnage est mainstream. Sophie, vous êtes directrice d’Etudes, ce dispositif séduit-il toujours autant les Français ?

Cette deuxième étude confirme ce rôle central de l’échantillon : il permet de découvrir un produit ou une marque (pour 9 Français sur 10), il est très fortement utilisé (80-90% selon les secteurs) et rapidement. Pour 88% des Français, c’est signe que les marques ont confiance dans leur produit.

Et la Boite aux lettres dans tout ça ?

La Boite aux lettres permet aux marques de s’adresser à leurs clients ou prospects au plus près des foyers, des lieux de consommation, d’utilisation, des lieux de décision : de la salle de bain pour les produits d’hygiène beauté jusqu’à la cuisine pour l’entretien ou l’alimentation… sans oublier la rédaction de la liste de courses…

Qui plus est, la Boite aux lettres est le seul canal (avec le Street marketing) à distribuer de façon totalement généreuse (car non transactionnel) et désintermédiée (car direct). Les effets de « surprise » et de cadeaux sont alors décuplés que ce soient avec un imprimé publicitaire (74/77%) ou un courrier adressé (83/87%)

Tableau

3) L’étude montre que la distribution personnalisée des échantillons est plébiscitée par les Français. Pouvez-vous expliciter cette préférence ?

Nous avons étudié tous les canaux susceptibles de transmettre un échantillon de produit : la réception en boite aux lettres avec adresse accentue l’effet « sur-mesure » à la différence de la presse magazine et du street marketing.

Nous développons avec nos annonceurs des dispositifs d’échantillon « on demand » qui renforcent encore cette perception de personnalisation : pour 89% des Français ayant déjà expérimenté ces mécaniques, celles-ci leur « permettent de choisir eux-mêmes les échantillons adaptés à leurs besoins » et 80% se sentent « privilégiés ».

4) Pour conclure, l’échantillon, un p’tit plus ou un must ?

Bien sûr, cela dépend de la stratégie, de la phase de vie du produit… Cependant, les plus grandes marques de cosmétiques, d’alimentation, d’entretien font confiance à la boite aux lettres pour distribuer des échantillons de produits à leurs clients et prospects… Mediapost Publicité peut aider les annonceurs à toutes les étapes de la mise en place de ces campagnes.

Nous les accompagnons aussi dans la mesure des effets au travers de Post tests et de mesures d’impact Nielsen. Sans dévoiler de résultats évidemment confidentiels, nous pouvons clairement écrire que ces campagnes boostent les ventes et accélèrent le recrutement.