Cas marketing

Le calendrier à détacher avec assurance


Le contexte

Au moment de souhaiter une bonne année, bon nombre de marques et d’annonceurs se demandent comment s’y prendre. Il s’agit de surprendre pour ne pas passer inaperçu au milieu des dizaines voire des centaines de cartes de vœux. Sortir du lot : voilà l’éternelle problématique. Pour un assureur comme AXA, l’exercice peut être périlleux. Que faire pour adresser ses vœux sans que cela occasionne une montée de stress du côté des clients ?

L’idée

Qui dit nouvelle année dit aussi nouveau calendrier, nouveaux repères, nouvelles dates à cocher. Pour l’occasion, en Suisse, AXA a confectionné un calendrier que la marque a ensuite envoyé à certains de ses clients. Sur chaque page, un accident à éviter était présenté à l’aide de dessins (exemples : une personne manquant d’aspirer un animal de compagnie, un vase précieux qui risquait de tomber, les conséquences d’un mauvais divorce etc.). Chaque destinataire pouvait ensuite détacher certains morceaux des pages concernées pour que les ennuis n’arrivent pas. Il suffisait juste de suivre des pointillés et de tirer légèrement.

Les résultats

Avec cet envoi, AXA fait coup double. D’un côté, l’entreprise souhaite une belle et heureuse année à celles et ceux qu’elle accompagne. De l’autre, elle n’hésite pas à mettre en scène les services qu’elle propose. Comme quoi, avec une bonne assurance et un peu d’imagination, on peut rester à l’abri.