Courrier

Francois Vogel nous parle des perspectives de développement du digital


François, tout d’abord, pourquoi le digital ?

Je suis depuis toujours fasciné par les infinies possibilités qu’autorise le digital. On peut partir du principe que tout est possible, parfois avec quelques progrès technologiques, souvent avec des budget conséquents, mais l’impossible est quasi-inexistant dans le monde digital. Les fantasmes du futur rêvé au siècle dernier ne se sont pour la plupart pas réalisés : les voitures ne volent toujours pas, la télétransportation est encore plus que balbutiante. Nous imaginions aussi pouvoir discuter en visioconférence avec nos proches et le digital nous a permis de dépasser ces espoirs tout simplement grâce à un smartphone… Le digital, c’est pour moi un des rares domaines dans lequel on peut se dire « a priori, c’est possible ». C’est pourquoi j’ai choisi de mettre le digital au cœur de ma carrière.

Que vous inspire et représente pour vous le Home Media (le média courrier) ?

C’est le média qui me touche le plus souvent et de façon la plus intime : peu d’autres médias me réservent encore la surprise de la découverte quotidienne. Ouvrir une boîte aux lettres, trouver une enveloppe sur un bureau sont des expériences qui sont beaucoup plus impactantes que celles offertes par les autres médias.

En tant qu’expert du digital, croyez vous à la complémentarité “Home media / Digital” ?

Plus que jamais. Je crois que c’est la complémentarité entre ces deux médias qui autorise une efficacité optimale entre le réel et le virtuel, l’immatériel et l’objet. Le Home media est le meilleur point d’ancrage de toute communication dans notre vie réelle (IRL, in real life, par opposition au digital). Je suis convaincu que le passage par un objet en main rend toute communication « full media » plus efficace en utilisant la complémentarité home media / digital.

Quelles sont, d’après vous, les clefs d’une campagne de communication impactante, ciblée, créative et efficace ?

La personnalisation évidemment, qu’il s’agisse de digital ou non. Les publics sont plus que jamais protéiformes et les contenus abondants. Recevoir un message adressé à un public précis qui se reconnaît est un élément clef de la réussite d’une campagne. Outre le ciblage, la créativité et l’idée disruptive sont plus que jamais des éléments essentiels à ce succès.

Quelles sont pour vous les perspectives d’évolution du Digital ?

Avant tout : la mobilité. Les contraintes d’utilisation du digital s’effacent peu à peu avec les progrès technologiques et l’unité de lieu que constituait l’ordinateur de bureau disparaît progressivement avec le développement des smartphones et des tablettes. Cette « dématérialisation » rend le Home Media d’autant plus important puisqu’il est le pendant concret d’une campagne digitale. Il apporte  un contact physique dans un lieu unique.