Courrier

[Infographie] Quelle Audience pour la Communication en Boîte aux Lettres (Balmétrie)


À l’issue de la 5ème vague d’étude de Balmétrie, le groupe a dévoilé ses résultats sur la communication en boîte aux lettre à travers une nouvelle infographie.

Le fichier est hiérarchisé en plusieurs points distincts :

  • 1. Une audience élevée et stable
  • 2. La communication en boîte aux lettres, appréciée et efficace
  • 3. Le courrier, indispensable ingrédient du multicanal
  • 4. Le courrier, média universel ?
  • 5. Publicité en boîte aux lettre et comportement d’achat
  • 6. Le courrier, adapté à tous les secteurs d’activité

 

À découvrir ci-dessous :

 

Infographie Balmetrie Mai 2017

  • 1. Une audience élevée et stable

La premiere chose que l’on remarque, est la part important qu’a la relève du courrier, dans le quotidien des français — quasiment un réflexe. Le courrier publicitaire est d’ailleurs souvent lu dès réception, surtout au cours de la semaine. Voir les week-ends, s’ils sont plus longs et complexes.

  • 2. La communication en boîte aux lettres, appréciée et efficace

 La communication en boîte aux lettre reste plus appréciée, car elle est reçue de manière passive.

De plus :

  • le nombre de français utilisant un bloqueur de publicité sur Internet, continue d’augmenter fortement (+20% entre 2015 et 2017) comparé au courrier publicitaire (+0.3% sur la meme période). 
  • et le courrier publicitaire a tendance à être beaucoup plus apprécié, lu, et mémorable que son equivalent numérique.

 

  • 3. Le courrier, indispensable ingrédient du multicanal

La publicité courrier est non seulement lue et appréciée, mais permet également d’emmener les consommateurs sur les sites web marchands. C’est un excellent incentive pour le « Offline-to-Online » .

  • 4. Le courrier, média universel ?

 Quelque soit la tranche démographique (jeune/seniors, urbains/ruraux, etc…), le courrier publicitaire reste efficace — d’autant plus lorsque l’on adapte le message ou sujet à la cible que l’on cherche à atteindre.

Par exemple : les enseignes sportives ont même tendance à privilégier ce format courrier, car il reste très populaire et efficace pour ce milieu, vis-à-vis des familles avec enfants.

  • 5. Publicité en boîte aux lettre et comportement d’achat

 On retrouve différents types d’acheteurs parmi l’audience du courrier publicitaire. Cependant, les imprimes publicitaires restent plus populaires que les courriers personnalisés, quelque soit le type de comportement.

  • 6. Le courrier, adapté à tous les secteurs d’activité

Enfin, l’étude Balmétrie démontre que quelque soit le secteur d’activité des enseignes, les consommateurs sont au rendez-vous et on remarque un haut pourcentage de Français lisant ces publicités courrier.